Accueil > Accueil

Accueil

Dernier ajout : 27 mai.

La Maisnie de Kistreberh est une association de reconstitution historique créée fin 2003.

Elle reconstitue la vie d’Enguerrand d’Adyvac’h, Seigneur breton en déplacement avec son "ost" (constituée de mercenaires appelés routiers), accompagné de ses gentes dames, enfançons, conteur et suivi de toute son intendance durant la guerre de cent ans.

Plus d’une vingtaine de passionnés d’histoire médiévale se rencontrent régulièrement pour parler histoire, étudier et échanger sur les us et coutumes de l’époque, confectionner des costumes, s’entraîner au combat d’épées, au tir à l’arc, au tir de traits à poudre, savourer des mets épicés arrosés d’hypocras, affûter leurs armes ...et enfin se défouler à la Soule !

N’hésitez pas à consulter la rubrique Agenda afin de savoir sur quelles manifestations nous œuvrons.

Vous souhaitez nous contacter : remplissez le formulaire de contact

Articles de cette rubrique

  • Nos actualités

    Une nouvelle plaquette a vu le jour. A l’intérieur, vous pourrez voir tous les ateliers et animations que nous proposons.
    Chaque année, nous allons créer un album photos dans lequel seront reprises toutes les manifestations de l’année concernée. Pour toute personne intéressée, vous pouvez passer commande auprès du Président (onglet "contact")
    Nous avons le plaisir d’accueillir 2 nouveaux membres :
    Baudouin..... que nous avons connu "haut comme 3 pommes"
    Kisselou, en qualité de couturière
    A VENDRE (...)

  • La Maisnie de Kistreberh

    La Maisnie de Kistreberh est une association de reconstitution historique créée fin 2003.
    Elle reconstitue la vie d’Enguerrand d’Adyvac’h, Seigneur breton en déplacement avec son "ost" (constituée de mercenaires appelés routiers), accompagné de ses gentes dames, enfançons, conteur et suivi de toute son intendance durant la guerre de cent ans.
    Plus d’une vingtaine de passionnés d’histoire médiévale se rencontrent régulièrement pour parler histoire, étudier et échanger sur les us et coutumes de l’époque, (...)

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0